PROGRAMME DE FORMATION 

Sous-catégories

  • PERMIS AM

    Le programme de la formation

     

    L'enseignant de la conduite et de la sécurité routière adapte les contenus de la formation à l'option choisie par l'élève : cyclomoteur ou quadricycle léger à moteur.

    Cette formation s'organise autour des trois types d'enseignement suivants :

    •   Formation pratique hors circulation ;
    •   Formation pratique en circulation ;
    •   Sensibilisation aux risques.

     

    Séquence 1 : Échange sur les représentations individuel autour de la conduite

    (Durée : 30 min)

     

    En s’appuyant sur l’analyse du questionnaire d’autoévaluation du livret, et renseigné par l’élève avant de commencer sa formation, cette séquence a pour objectif :

     

    •   Permettre à l’enseignant de mieux connaître les élèves et d’adapter sa formation.
    •   Faciliter l’expression des élèves et les échanges sur le respect des règles, les grandes thématiques de sécurité routière et sur l’interaction entre le comportement des autres et son propre comportement.

     

    Séquence 2 : formation pratique hors circulation

    (Durée : 1 heure minimale)

     

    Elle doit permettre l'acquisition des connaissances et compétences suivantes :

    •   Les équipements indispensables à la conduite d'un cyclomoteur ― leurs rôles ;
    •   La connaissance des principaux organes du véhicule (cyclomoteur ou quadricycle).
    •   Savoir effectuer les contrôles indispensables du véhicule pour l'entretien et le maintien de la sécurité ;
    •   La maîtrise technique du véhicule hors circulation.

     

    1. Les équipements ― Leurs rôles

     

    Le port obligatoire du casque. Son rôle : protection en cas de chutes et de chocs. Le choix d'un casque adapté. L'utilisation, le réglage et l'entretien du casque.

    Le port obligatoire de la ceinture de sécurité. Son rôle en cas de chocs.

    Les vêtements adaptés : combinaison ou blouson en cuir ou veste épaisse, pantalons épais, bottes ou chaussures fermées et montantes, gants. Leurs rôles : protection en cas d'intempéries, de chutes (brûlures) et détectabilité de jour et de nuit.

                                                                                                             

    2. La découverte des principaux organes du véhicule ― Les contrôles indispensables à l'entretien et au maintien de la sécurité.

     

    Le tableau de bord : compteurs, voyants, témoins.

    L'éclairage : savoir vérifier la propreté et le fonctionnement des feux avant chaque départ. Savoir régler la hauteur du projecteur.

    Les freins : en fonction du type de freins, à tambour ou à disque, savoir contrôler l'usure éventuelle, régler le câble ou contrôler le niveau de liquide de freins.

    Les pneumatiques : contrôle de la pression et des flancs du pneumatique.

    La chaîne : savoir vérifier la tension et le graissage.

    L'huile moteur : connaître l'emplacement, savoir vérifier le niveau et rajouter de l'huile si nécessaire.

    Batterie : savoir la brancher et connaître les dangers inhérents aux véhicules électriques.

    Le carburant : connaître l'emplacement et savoir vérifier le niveau.

    La pré-signalisation en cas de panne.

     

    3. La maîtrise du véhicule hors circulation

     

    La position de conduite (bras, dos, jambes, pieds et mains) ― Le réglage du/des rétroviseur(s).

    Pour le quadricycle : réglage du siège, du volant et des rétroviseurs.

    La mise en marche, le démarrage et l'arrêt du véhicule.

    Pour les cyclomoteurs : le maintien de l'équilibre et de la stabilité en ligne droite (exercices sans et avec passager).

    Le ralentissement, le freinage et l'immobilisation du véhicule ― Pour les cyclomoteurs, le maintien de l'équilibre et de la stabilité.

    Tourner à droite et à gauche, réalisation de virages et demi-tours (importance du regard). Pour les cyclomoteurs, exercices sans et avec passager. Maintien de la stabilité.

    Réaliser des manœuvres de freinage et d'évitement.

     

    Séquence 3 : Code de la route

    (Durée : 30 min)

     

    -        La signalisation verticale et horizontale : Connaître la signalisation et comprendre son rôle

    -        Les règles de circulation : Connaître les principales règles et comprendre leur rôle

    •    Positionnement du véhicule sur la chaussée en ligne droite, virage et changement de direction.
    •    Franchissement d’intersection et régime de priorité

     

    Séquences 4 : formation pratique en circulation

    (Durée : 3 heures minimum)

     

    Pour chacune des compétences à développer, le formateur devra insister sur l'importance :

    -    De l'utilité et du respect de la règle ;

    -    De la prise d'information, de la communication et du partage de la route avec les autres usagers ;

    -    Des facteurs et de la prise de conscience des risques.

     

    Le module en circulation doit permettre l'acquisition des connaissances et compétences suivantes :

    Démarrer le cyclomoteur ou le quadricycle léger à moteur qu'il soit déjà ou non dans la circulation :

    -    S’insérer en sécurité dans la circulation ;

    -    Prendre en compte la vitesse des autres véhicules et s'assurer d'être bien vu.

     

    Ralentir et immobiliser le cyclomoteur ou le quadricycle léger à moteur qu'il soit déjà ou non dans la circulation ou pour la quitter :

    -    Freinage et, pour le cyclomoteur, maintien de la stabilité ;

    -    Arrêt et départ en circulation (feux, stop...) ;

    -    Ralentir pour quitter la circulation et s'arrêter.

     

    S’arrêter et stationner avec un cyclomoteur ou avec un quadricycle léger à moteur :

    -        Précaution à prendre avant de s’arrêter ou de stationner.

    -        Précaution à prendre pour s’insérer dans la circulation à la suite d’un arrêt ou d’un stationnement.

    -        Pour les quadricycles : Stationner en bataille, en épi et en créneau

     

    Rechercher les indices utiles : signalisation, clignotants, trajectoire, regard des autres usagers.

    -        Adapter l'allure en fonction de ses capacités, des possibilités du véhicule, de la signalisation, de la réglementation et des situations rencontrées (autres usagers, configuration des lieux, visibilité...).

    -        Apprécier et maintenir les distances de sécurité latérales et longitudinales en toutes circonstances.

    Négocier un virage.

     

    Choisir la position sur la chaussée :

    -    En ligne droite, virage, en situation de croisement ou de dépassement ;

    -    En tenant compte de la signalisation verticale et horizontale (marquages au sol, voies réservées...) ;

    -    En intégrant les particularités des autres véhicules, notamment les véhicules lourds (gabarit, angles morts...).

     

    Franchir les différents types d'intersections :

    -    Détecter et identifier le type d'intersection ;

    -    Évaluer la visibilité ;

    -    Adapter sa vitesse ;

    -    Respecter les règles relatives aux ordres de passage ;

    -    S’arrêter, le cas échéant, et repartir ;

    -    Dégager une intersection.

     

    Changer de direction :

    -    Avertir de son intention ;

    -    Se placer. Tenir compte des particularités des autres véhicules, notamment les véhicules lourds (gabarit, angles morts...) ;

    -    Adapter sa vitesse ;

    -    Respecter les règles de priorité ;

    -    Dégager l'intersection.

     

     

    Séquence 5 : Sensibilisation aux risques

    (Durée : 1 heure minimum)

     

                      Cette séquence à lieu en présence de l’un au moins des parents de l’élève mineur ou de son représentant légal

     

                      En fonction des profils identifié, 4 thématiques, parmi les suivantes, sont traitées :

    -        Les risques spécifiques à la conduite des cyclomoteurs et des quadricycles légers à moteur et les cas d’accidents les plus caractéristique impliquant ces véhicules

    -        Les conséquences d’un défaut d’entretien du véhicule sur la sécurité et l’environnement (pollution atmosphérique et pollution sonore)

    -        Les risque du au débridage : Rappel de la réglementation et conséquence sur la sécurité et l’environnement pollution atmosphérique et pollution sonore)

    -        Les produits psychoactifs et la conduite : Statistiques, Consommation, effets

    -        La vitesse et ses conséquences sur la conduite : Équilibre, Adhérence, force centrifuge, freinage

    -        La prise en compte des autres usagers vulnérable : Piéton, cycliste, motocycliste.

    -        L’influence et la pression des pairs sur le comportement du futur conducteur

  • PERMIS A1

    Le programme de la formation 20 heures minimum

     
    -        Une évaluation de départ afin de déterminer le nombre d’heures moyen et le coût de la formation
    -        Une formation théorique : préparation à l’épreuve théorique générale (ETG) par des cours de code sur les thèmes :
    o    Dispositions légales en matière de circulation routière ;
    o    Le conducteur ;
    o    La route ;
    o    Les autres usagers de la route ;
    o    Réglementation générale et divers ;
    o    Précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule ;
    o    Éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite ;
    o    Équipements de sécurité des véhicules ;
    o    Règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement.
     -          Une formation pratique comprenant mise en situation et théorie de la conduite avec le programme suivant :

         PROGRAMME A1
  • PERMIS B

    Les objectifs de la formation

    -        une évaluation de départ afin de déterminer le nombre d’heures moyen et le coût de la formation
    -        une formation théorique : préparation à l’épreuve théorique générale (ETG) par des cours de code sur les thèmes :
    •        Dispositions légales en matière de circulation routière
    •        Le conducteur
    •        La route
    •        Les autres usagers de la route
    •        Réglementation générale et divers
    •        Précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule
    •        Éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite
    •        Équipements de sécurité des véhicules
    •        Règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement 
      -          Une formation pratique comprenant mise en situation et théorie de la conduite avec le programme suivant :

             PROGRAMME B
  • ATTESTATION 125cc

    Programme : la formation pratique et théorique de 7 heures en détail 

    L’objectif de cette formation est de familiariser le futur conducteur avec ce type de véhicule. Ces sept heures de théorie et de pratique sont également l’occasion de réfléchir au comportement et à la place que chacun occupe au milieu de la circulation. La formation met en avant l’importance de la prise de conscience des risques et la nécessité de respecter les règles. Elle insiste également sur les avantages à adopter une conduite apaisée, respectueuse des autres et de l’environnement.

    2 heures de théorie

    Sur les 7 heures de formation, 2 heures sont consacrées à un enseignement théorique. Le programme débute par une analyse des accidents les plus caractéristiques impliquant les motocyclettes légères et les tricycles à moteur. Il se prolonge avec des conseils qui permettent d’appréhender les dangers de la route, comme la conduite sous la pluie ou de nuit.
    La personne en formation est sensibilisée à l’importance de se rendre détectable auprès des autres usagers, de s’équiper en vêtements protecteurs de qualité (casque à la bonne taille et attaché, gants, pantalon, blouson avec dorsale et chaussures montantes). L’élève apprend également à se méfier des risques concernant l’adhérence. Cela va de l’attention à une trace de gasoil, au passage d’un ralentisseur, à la présence de gravillons, de peintures au sol ou de plaques métalliques.
    Enfin, cet enseignement théorique aborde les conséquences physiques et physiologiques des chocs contre les obstacles fixes présents dans certains aménagements de la route, y compris à petite vitesse.

    2 heures de pratique hors circulation (« sur plateau »)

    Ces 120 minutes sont consacrées à la prise en main du véhicule et aux vérifications indispensables : huile, pression et usure des pneumatiques, poignée d’accélérateur, système de freinage. La personne en formation apprend à démarrer en toute sécurité, à bien positionner son corps, à monter et à descendre les vitesses, à anticiper les manœuvres de freinage et d’évitement et à s’arrêter. Le futur usager d’une motocyclette légère ou d’un tricycle à moteur est enfin sensibilisé à bien positionner son regard. Il est ensuite formé à tenir l’équilibre à petite vitesse avec et sans passager, en ligne droite et en virage.

    Et 3 heures de pratique en circulation

    Cette dernière partie de la formation de 7 heures se fait en et hors agglomération.
    À l’issue des 3 heures, le conducteur doit être capable d’adapter sa vitesse à la circulation, de choisir la bonne voie et de bien se placer sur la chaussée en fonction notamment des angles morts des véhicules lourds. Il devra savoir franchir une intersection, changer de direction et dépasser en toute sécurité. Il doit enfin savoir négocier un virage correctement.
  • PERMIS A2


    Le programme de la formation 20 heures minimum

     
    -        Une évaluation de départ afin de déterminer le nombre d’heures moyen et le coût de la formation
    -        Une formation théorique : préparation à l’épreuve théorique générale (ETG) par des cours de code sur les thèmes :
    o    Dispositions légales en matière de circulation routière ;
    o    Le conducteur ;
    o    La route ;
    o    Les autres usagers de la route ;
    o    Réglementation générale et divers ;
    o    Précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule ;
    o    Éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite ;
    o    Équipements de sécurité des véhicules ;
    o    Règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement.
     -          Une formation pratique comprenant mise en situation et théorie de la conduite avec le programme suivant :

         PROGRAMME A1
  • PASSERELLE A2 VERS A

    Le programme de la formation

    Cette formation est réalisée sous la présence constante et effective d’un enseignant titulaire de l'autorisation d'enseigner la conduite des motocyclettes.

    Elle s'inscrit dans une démarche « post permis » et a notamment pour objectifs :

    •   D’amener à la compréhension d'apports théoriques essentiels et/ou spécifiques, à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;
    •   De comprendre l'utilité de maîtriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensables à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;
    •   De travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action, dans le cadre d'un audit de conduite.

    Séquence 1. ― Théorie (durée : 2 heures)

    Présentation. Explications et échanges sur les thèmes suivants : accidentalité, détectabilité, vitesse, conduite et produits psychoactifs.

    Présentation : l'(es) élève(s) est (sont) amené(s) à s'exprimer sur leurs pratiques et expériences de la conduite moto, sous forme d'un tour de table en cas de formation collective, à partir des éléments suivants : type de permis détenu(s) et année(s) d'obtention, nombre de kilomètres parcourus par an, type de motocyclette(s) utilisée(s), perception des dangers de la route, attentes à l'égard du stage...

    Accidentalité, vitesse, détectabilité :

    Présentation, par l'enseignant, des statistiques globales de l'accidentalité routière et de celles spécifiques à la conduite des motocyclettes.

    Sensibilisation aux risques spécifiques à la conduite des motocyclettes et aux quatre principaux cas d'accidents impliquant les motocyclettes.

    Explication et échanges sur les comportements par rapport au phénomène vitesse :

    -    Vitesse et perception visuelle ;

    -    Vitesse et trajectoire : regard, freinage, maintien de l'allure et accélération ;

    -    Vitesse et conséquences sur l'équilibre, la force centrifuge, le freinage, l'adhérence.

    Explication et échanges sur les raisons du caractère indispensable du port des équipements de protection pour la sécurité et sur les conséquences, pour l'intégrité physique du motard, de l'absence d'équipement ou d'un équipement inadapté en cas d'accident et/ou de chute.

    Conduite et produits psychoactifs :

    Statistiques : lien entre produits psychoactifs (notamment alcool, drogues et médicaments) et accidentalité routière.

    Explications et échanges sur les effets psychologiques et physiologiques des produits psychoactifs dans le cadre de la conduite.

    Les sanctions.

    Séquence 2. ― Maniabilité hors circulation (durée : 2 heures)

    (Durant cette séquence, chaque élève doit disposer d'une motocyclette).

     

    L'objectif de cette séquence n'est pas de reproduire les exercices exigés lors de la formation en vue de l'obtention du permis de conduire de la catégorie A2. 

    Il s'agit de s'adapter à un nouveau véhicule (puissance accrue, poids, réactions modifiées à l'accélération et au freinage...) et surtout de démontrer la nécessité d'anticiper et d'adapter son comportement pour éviter la gestion de situations dangereuses. La réalisation des exercices est laissée au choix du formateur, à partir des thématiques listées ci-dessous ; ces exercices peuvent être réalisés avec un passager.

     

    Explications et travail sur les situations de changements de direction à droite et à gauche :

    -     Mouvements et positionnements du regard ;

    -     Mouvements et positionnements de la tête et du corps ;

    -     Comprendre l'utilité du slalom au regard de la réalité des situations rencontrées en circulation et réalisation d'exercices.

    Explications et travail sur le freinage :

    -     Utilisation du frein avant et du frein arrière, de façon dissociée ;

    -     Utilisation du frein avant et du frein arrière, de façon concomitante ;

    -     Explications sur le transfert des masses ;

    -     Comment s'arrêter et repartir en courbe.

    Explications et travail sur les techniques d'inclinaison :

    -     Réalisation d'exercices sur l'inclinaison de la machine : travail du guidon, des pieds et des genoux.

    Séquence 3. ― Circulation et clôture de la formation

    (Durée : 3 heures)

     

    (Pour cette séquence une seule motocyclette est utilisée).

     

    Circulation :

     

    L'objectif de cette séquence est de réaliser un audit de la conduite du ou des élèves, principalement axé sur la perception, l'analyse, la prise de décision et l'action.

    -     La séquence de circulation s'effectue avec un maximum de quatre élèves ;

    -     Dans le véhicule suiveur prend place l'enseignant, installé au poste de conduite, en liaison radio avec l'élève conducteur de la motocyclette ainsi que, le cas échéant, au maximum trois autres élèves en situation d'écoute pédagogique ;

    -     Chaque élève effectue 30 minutes au minimum de conduite, à l'issue desquelles 10 minutes sont consacrées au bilan de sa prestation.

     

    Ce bilan comprend :

    -    Le ressenti de l'élève sur sa prestation ;

    -    Dans le cas d'une formation collective, un échange avec les autres élèves sur ce qu'ils ont perçu de la prestation ;

    -    Un bilan de cette prestation, réalisé par l'enseignant de la conduite, selon toute méthode à sa convenance, accompagné d'explications et de conseils en lien avec la conduite de motocyclettes d'une puissance supérieure à 35 kW ;

    -    Clôture de la formation (20 minutes), échanges et bilan de la journée de formation (sous forme d'un tour de table en cas de formation collective).

ENSEIGNANTS FORMÉS ET DIPLÔMÉS

Tous nos enseignants sont :
- Diplômés du BEPECASER ou du titre pro ECSR
- Formés au REMC et a la réforme ETG de 2016
- Disponibles du lundi au samedi de 8h a 20h

FACILITES DE PAIEMENT

- Forfaits adaptés a vos besoins
- Paiement en plusieurs fois sans frais
- Tous moyens de paiement acceptés

LIEUX DE RENDEZ-VOUS

- 4 Agences MUIZON, TINQUEUX et CORMICY
- A votre collège et lycées
- A votre domicile ou votre travail